Entretien des tapis

D’ UNE MANIERE GENERALE,  EVITEZ

D’exposer votre tapis à une trop forte lumière.
De le placer dans un endroit trop confiné ou particulièrement humide.
De le laisser toujours au même endroit, surtout s’il s’agit d’un lieu de passage.
De détacher un tapis poussiéreux : il faut impérativement passer l’aspirateur avant.
De détremper les tapis.
Il est recommandé de le changer périodiquement de sens et, si possible, de place.

TRUCS ET ASTUCES

On ravive les couleurs d’un tapis en laine en l’humidifiant (et non en le trempant) avec de l’eau gazeuse. Laissez sécher puis brosser doucement.
Pour éliminer parfaitement la poussière d’un tapis, on peut le saupoudrer avec des feuilles de thé encore humides. Laisser sécher puis passer l’aspirateur.
Afin de répondre précisément à toutes vos questions,
sachez que vous pouvez consulter votre revendeur habituel ou nous contacter directement.

 

DÉPOUSSIÉRAGE

Effectuez-le chaque semaine en utilisant votre aspirateur, position brosse.
Cette opération ne doit pas être négligée, car la poussière, en s’incrustant au coeur du tapis, étouffe les fibres qui, comme toutes les substances organiques, ont besoin d’air pour se maintenir en bon état. De plus, un tapis sale est souvent la proie des mites.

DÉTACHAGE

En cas d’incident, intervenez immédiatement (vous aurez 90% de chances pour que la tache disparaisse). Voici comment éliminer les taches les plus courantes :

Pour les tapis en fibres naturelles :
Taches grasses (cirage, fuel et goudron) :
– Retirez délicatement l’excédent avec une spatule,
– Appliquez un mélange de terre de Sommières et de perchloréthylène sur la zone tachée,
– Laissez sécher, recommencez si nécessaire.
taches de peinture :
– Otez délicatement l’excédent,
– Tamponnez la tache avec un mélange de terre de Sommières et de benzine,
– Laissez sécher, aspirez.
Taches de boue
– Aspirez la tache une fois sèche,
– Si des traces subsistent, frottez les avec de l’eau vinaigrée (1 cuillère à soupe pour un litre d’eau),
– Rincez et épongez aussitôt avec un linge.
Taches d’alcool, d’encres, de café, de confiture ou de sauce :
– Absorber rapidement la tache avec un buvard ou du talc,
– Tamponnez avec un chiffon imbibé d’alcool et d’eau (1/4 d’eau, 3/4 d’alcool).
Taches de bougie :
– Retirer l’excédent avec une spatule,
– Appliquez un buvard ou du papier absorbant sur la tache et passez un fer chaud dessus,
– Le reste de la tache s’éliminera avec de la benzine.
Taches d’excréments et de vomissures :
– Tamponnez avec un chiffon imbibé d’un mélange à parts égales d’eau et d’ammoniaque (le vinaigre blanc pur donne également de très bons résultats),
– Rincez et sécher. Si la tache persiste et en fonction de sa nature, utilisez de préférence les détachants spécifiques. Si vous utilisez un produit du commerce type solvant, essayez au préalable sur un coin du tapis. Un conseil : tamponnez en relevant le poil pour éviter le feutrage de la laine, qui résulte de l’éclatement de la fibre.

Pour les tapis en fibres végétales :
Attention :
Le sisal est sensible à l’eau et aux taches. S’il est mouillé, il faut bien l’éponger et le sécher avec un séchoir à cheveux, de la périphérie vers le centre pour éviter les auréoles.
Taches d’alcool, de café, de Cola:
– On les retire avec du shampooing additionné d’eau et de vinaigre.
Taches de graisse :
– Tamponnez avec un chiffon imbibé d’alcool pur,
– Laissez évaporer,
– Passer un autre chiffon imbibé d’eau savonneuse et de vinaigre blanc.
Taches de chewing-gum :
– Le faire durcir en passant dessus un sac plastique empli de glaçons,
– Une fois durci, retirez-le à la spatule en respectant le sens de la fibre.

 

Pour les tapis en soie artificielle :
– Excepté le trichloréthylène, tous les solvants peuvent détacher la soie artificielle.
– Mis à part le nettoyage et le détachage, votre tapis nécessite, périodiquement, et en fonction du degré d’encrassement, un nettoyage en profondeur.
Il est nécessaire lorsqu’une grande surface du tapis est sale.
Par le nettoyage en profondeur, on obtient une élimination (optimale) des salissures et l’on retrouve les caractéristiques initiales d’utilisation.
– Le nettoyage en profondeur devrait être effectué par un spécialiste :
il s’agit d’un lavage à l’eau tiède à 25°C et un séchage du tapis à l’air libre.
Consultez votre revendeur Serge LESAGE.

Pour les tapis en cuir :
– Le cuir est une matière vivante ! Pour que votre tapis respire, conservez-le dans un endroit sec, propre et aéré.
– N’utilisez que des produits élaborés et garantis spécial cuir.
– Testez toujours le détachant sur une partie cachée du tapis !
– Redonnez de l’éclat à votre tapis grâce à une bombe ravivante spécial cuir.
– Pour un nettoyage en profondeur (nettoyage à sec) veuillez consulter un spécialiste.

Rodage des premiers mois (débourrage)
Les tapis en laine peuvent entraîner l’apparition de “peluches”.
Cela n’a rien d’anormal et tient à la nature même de la matière.
C’est ce qui distingue un tapis de bonne qualité.
Au cours des premières semaines, les fibres courtes se détachent et font leur apparition à la surface du tapis.
Il ne faut pas craindre de fouler votre tapis dont la bourre en surface s’enlèvera aisément avec l’aspirateur.
Ces “peluches” disparaissent après quelques semaines d’utilisation.